Bienvenu sur Planète Révélations, bonne visite à vous...



 
AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Le message caché des grandes séries Américaines (24H Chrono, Lost, Heroes, Desperate Housewives, Dexter, V, les Experts ETC)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
a2zeiss
Administrateur
Administrateur


Masculin Lion Rat
Messages: 6711
Date d'inscription: 18/04/2009
Age: 30
Localisation: Dans d'autres spheres!!!

MessageSujet: Le message caché des grandes séries Américaines (24H Chrono, Lost, Heroes, Desperate Housewives, Dexter, V, les Experts ETC)   Jeu 4 Fév 2010 - 3:04

(Source: AlterInfo)

En écoutant l’intervention d’un philosophe invité sur France Info pour décrypter la nouvelle génération de séries qui abreuvent le monde depuis une dizaine d’année, son analyse m’a semblé digne d’être rapporté et complété, France Info ne nous avait pas habitué à sortir des sentiers battus, quoique l’analyse en question a été laconique, faute de temps.

Ces séries Américaines, produites par les grandes maisons de production US, propriété des grandes corporations financières, délivrent toutes un message bien particulier et comportent de façon troublante beaucoup de similitudes avec les événements en cours et qui se dessinent dans un futur proche de notre monde bien réel. Quand on sait qu’un seul épisode de Lost coute dans les quelques 4 millions de dollars, on se demande pourquoi les majors mettent autant d’argent en jeu afin de nous délivrer ces messages et quels sont ces messages cachés ?

24H, Lost, Heroes, Desperate Housewives, Dexter, V, les Experts … Chacune de ces séries délivre un message traitant un aspect différent de la société.


24H Chrono:




24H met en scène un agent « spécial » nommé Jack Bauer, à la fois agent du renseignement, commando, conseiller spécial du Président US, à lui tout seul, il incarne le sauveur de la nation. Le scénario de chaque saison est censé mettre en scène une journée de 24H ou Jack Bauer doit sauver les USA (et le monde ?) contre un complot terroriste (islamo-salafiste en général). Le gouvernement US et Jack Bauer mettent alors tout en œuvre de façon à sauver le monde en 24H. Le problème c’est que Jack Bauer utilise tous les moyens pour arriver à ses fins : le meurtre, le mensonge, l’assassinat, la torture (y compris sur des amis et sur sa famille), ….

La philosophie de 24H revient à dire que tous les moyens sont bons, y compris les pires, pour arriver à un objectif « honorable » : protéger les populations contre le « terrorisme ». Le principe philosophique derrière ce genre de pensée s’appelle l’utilitarisme : ce qui compte c’est l’objectif et non pas les moyens. Ce qui est troublant, ce sont les similitudes entre le scénario de Jack Bauer avec certains événements bien réels. Dans la dernière saison, Jack Bauer comparaissait devant un tribunal pour être jugé pour ses manquements envers la loi et pour ses méthodes brutales. On se rappelle que le début de la dernière saison a été retardé à de nombreuses reprises par rapport au planning initial sans aucune justification. L’explication est venue ultérieurement : Le début de la dernière saison de 24H était parfaitement dans le timing du procès d’agents de la CIA justement jugés aux USA pour les méthodes inhumaines dont ils se sont servi contre des terroristes présumées dans les nombreuses prisons secrètes US à travers le monde. Sans compter que la CIA a reconnu que la formation de ses jeunes agents comportait une étude de la méthodologie inspirée par 24H et beaucoup de postulants ont reconnu prendre pour exemple Jack Bauer. 24H simple divertissement ou conditionnement mental pour nous faire renoncer à nos libertés au profit de notre soi-disant sécurité ???

http://www.newsbyus.net/general/ailleurs/methodes-cia-les-predictions-de-24-et-jack-bauer-2508?Itemid=72

http://articles.sfgate.com/2009-01-13/opinion/17198479_1_waterboarding-cia-director-michael-hayden-simulated-drowning

http://www.alterinfo.net/Les-USA,-Empire-de-la-barbarie-Le-secret-de-Guantanamo_a38584.html


Dexter




Dexter incarne un tueur en série, mais qui ne tue que les coupables, ceux qui ont échappé à la justice alors que ce sont de vrais criminels. Il est par conséquent comme une sorte de justicier mais aussi au même titre, incontestablement un meurtrier. La question qui est posée est : Est-ce que la justice peut se servir des mêmes moyens qu’elle condamne ? Faut-il combattre le feu par le feu ?

Assurément, la série Dexter répond oui, étant donné que cela n’empêche pas Dexter de garder un côté humain, jouant le rôle du bon père de famille, du bon frère, du bon collègue de police, …, tout en en tuant de sang froid ses victimes dans une sorte de rituel sacrificiel.

Cela nous renvoie à notre réalité, nos divers gouvernements nous disent qu’il faut combattre le feu par le feu et cela leur permet de légitimer leurs actes condamnables : mise en place d’Etats policiers, recours à la violence contre les civils, génocide de populations entière au nom de la paix et de la liberté, …

Quand nous réalisons dans notre monde bien réel que nos gouvernements et notre police se comportent de la même manière que les criminels qu’ils dénoncent, on ne peut s’empêcher de retrouver des similitudes criantes avec Dexter ou dans d’autres séries et films propageant le même message. La solution ne serait pas plutôt de combattre le feu par l’eau ? De ne pas se servir des méthodes des gens que l’on condamne car cela reviendrait à devenir comme eux ?

Les Experts




A peu près dans le même genre, on a « les Experts » qui durant un certain nombre d’années ont occupé la pole position en terme de visualisations à travers le monde. « Les Experts » ne ressemblent en rien aux policiers que l’on connaît, ils sont les policiers du futur, utilisant des méthodes scientifiques ultra modernes censées être infaillibles. Nos policiers sont ringardisés (parfois à juste titre) et cette nouvelle forme de Police a pour but de faire rêver les populations, ce genre de série poussera certainement les gens à plébisciter ce genre de méthodes une fois que la réalité aura rejoint la « fiction ». Le mensonge des Experts est qu’ils sont censés se baser sur des techniques scientifiques infaillibles, mais dans la réalité, la plupart de leurs enquêtes ne sont résolues qu’à l’instinct malgré tout leur déballage technologique, on réalise alors qu’ils se cachent derrière la façade de la rigueur et de la précision de la science pour légitimer leur action. La science ne ment pas mais à condition que l’on procède avec rigueur et les Experts en manquent cruellement. L’exemple le plus flagrant aujourd’hui est l’identification par ADN, l’expérience du terrain a montré que l’identification par les empreintes digitales s’avère beaucoup plus fiable que par ADN, mais on continue quand même à se fier aux analyses ADN, ce qui a pour résultat de condamner des innocents et de laisser les vrais coupables en liberté. La science sans la rigueur et l’intégrité intellectuelle perd toute son essence, à l’image des scientifiques du réchauffement climatique ou des soi disant Experts de l’OMS…

Desperate Housewives




Desperate Housewives met en scène la vie d’un quartier de banlieue chic Américaine. On y retrouve un patchwork de personnages qui dans l’ensemble ont tout pour être heureux et qui ont socialement réussi leur vie. Malgré tout, ces gens ne sont pas heureux et font tout pour trouver le bonheur, mais cela ne va que de mal en pire. Ce qui nous renvoie au paradoxe de notre société ou la quête sans succès du bonheur. Notre société nous dicte que le bonheur s’obtient à travers la réussite sociale et la réalité prouve le contraire.
Plus les gens possèdent des biens matériels et moins cela à d’importance à leurs yeux, voulant toujours plus, sans jamais être réellement satisfait. Tout le monde rêve de devenir riche et d’avoir une belle maison et de ne plus à avoir à se soucier de l’argent, et pourtant, ce sont les gens les plus riches qui sont généralement les plus malheureux. Desperates Housewives illustre ce paradoxe que l’argent ne fait pas le bonheur. Pourquoi les majors, elles-mêmes possédés par les magnats de la finance, font la promotion que l’argent ne fait pas le bonheur, alors que la société de consommation est leur principal source de revenu ?

Sans doute pour confronter les gens à leur réalité et les amener progressivement à casser les idées reçus. N’oublions pas que nous sommes en pleine transition entre 2 modèles de sociétés totalement différents (dans la
forme) : passer d’un monde basé sur la consommation, la croissance, la richesse… à un Nouvel Ordre Mondial soi disant basé sur d’autres valeurs.
Les mêmes élites qui ont imposés ces standards cassent maintenant le mythe pour en imposer de nouveaux. Pourquoi devrait-on encore leur faire confiance ?
Qu’est qui nous dit qu’ils ne nous mentent pas de nouveau sur leur Nouvel Ordre Mondial comme ils l’on fait tant de fois dans le passé ???


Les 3 dernières séries s’attaquent à des sujets beaucoup plus sérieux :
l’origine de la vie, le pourquoi de notre existence, et l’introduction d’une nouvelle spiritualité censé tous nous convenir, indépendamment de nos croyances initiales respectives.

Lost




Lost raconte l’histoire d’un avion qui se crashe dans le Pacifique, « miraculeusement », plus particulièrement pour des raisons encore non révélées, une cinquantaine de passagers survivent et se retrouvent isolés sur une île sans moyen d’en sortir ou d’appeler de l’aide. Dans un patchwork regroupant toutes les principales races et religions, les personnages sont amenés à travailler en groupe et à sacrifier leurs intérêts individuels au profit du gain pour le groupe. Se pose également le problème du leadership, qui est en droit de commander et pourquoi ? Jack ou Locke ?

Cette île se révèle être en fait une mine de mystères et de phénomènes surnaturels, et s’ajoute à cela que le groupe de rescapés apprend assez vite l’existence de ce qu’ils appellent « les autres », qui sont de mystérieux habitants de l’île. Au fur et à mesure des saisons, on découvre aussi qu’il existe des liens entre l’île et un riche milliardaire (Charles
Wildmore) ainsi que d’autres puissantes corporations qui sont au courant de l’existence de cette île et des « pouvoirs » qui l’habite depuis des années. On découvre qu’ils sont à l’origine d’un plan secret dans lequel l’île joue un rôle central (Dharma Iniative). Petit à petit on apprend qu’il existe une entité supérieure sur l’île, une sorte de « Dieu » prénommé Jacob, qui y vit depuis des centaines d’années. Jacob, semblant être immortel, ne règne pas directement sur l’île mais délègue son autorité à un chef qu’il désigne au fur et à mesure que les années s’écoulent. Ainsi Benjamin Linus, le chef des « autres », doit à un moment céder sa place à John Locke, le nouvel élu de Jacob. On apprend que dans la dernière saison Locke joue de plus en plus le rôle d’un Messie, mettant en scène certains épisodes bibliques connu de tous comme la Cène. Voila pour les grandes lignes du scénario.

Toute personne ayant suivi Lost confirmera que Lost se résume à un enchaînement d’événements paranormaux, surnaturels, ce qui suscite l’intérêt de l’audience. L’intérêt de Lost repose sur une somme de mystères qui petit à petit s’expliquent et se positionnent dans une véritable doctrine spirituelle, voire religieuse. La saison 6 que je n’ai pas vu, comme « le commun des mortels », insistera surtout sur cet aspect, qui a été abordé progressivement tout au long des saisons.

La parabole mise en scène par Lost est en fait assez proche de ce qui est en train de ce produire depuis des années en coulisse et à travers divers événements en cours et planifiés, Lost nous conditionne surtout à des événements qui se produiront dans le futur selon un plan déterminé à
l’avance:

L’île est censée représenter une nouvelle forme de société, un Nouveau Monde, le Nouvel Ordre Mondial, elle symbolise une version miniature de la Terre, sous une ère nouvelle.

Les rescapés de l’avion de la Continental Airlines (Jack, Locke,
Charlie,…) représentent notre société actuelle. On s’identifie aisément à eux, car ils sont issus de la société dans laquelle nous vivons dans la vraie vie, chacun peut s’identifier aisément à un personnage étant donné qu’ils ont soigneusement pris un patchwork de races humaines.

Les « autres » symbolisent ce qu’on appelle couramment les extraterrestres, les esprits, les frères ainés de sagesse, les jinns, l’inconnu, etc . Ils inspirent la peur, la méfiance et en même temps ils fascinent et ils possèdent des capacités que nous n’avons pas.

Initialement, Jack est le chef du groupe des rescapés de Lost, il symbolise nos présidents, ceux qui dirigent actuellement notre société. Jack possède clairement les traits caractéristiques des décideurs, des gens de pouvoir de notre monde.

Dans la dernière saison, les 2 clans (les « autres » et le groupe de Jack) se réunissent enfin mais seulement une fois que Locke a été adoubé par Jacob (symbolisant Dieu mais ressemblant beaucoup plus à Satan), Jack doit alors se soumettre à Locke et reconnaître la supériorité du nouvel homme qu’est devenu Locke. Cela symbolise le passage entre le système actuel et le Nouvel Ordre Mondial, la passation de pouvoir qui se fera entre les leaders de notre monde actuel et Maitreya, alias l’Antechrist et son équipe de 12 Maitres de Sagesse.


Locke se déplace dès lors avec un « bâton » qui nous rappelle sans mal le bâton de Moïse. La photo circulant pour annoncer la dernière saison de Lost reprend carrément la Cène biblique avec Locke dans le rôle de Jésus.

Lost se divise en 2 parties, les premières saisons accumulent les mystères sans jamais donner d’explication, ce qui agace et intrigue à la fois. Les dernières saisons consistent à expliquer tous ces mystères et on réalise progressivement que ces explications s’apparentent clairement à une véritable doctrine religieuse, une récriture de la religion.
Lost met en réalité en scène la transformation d’un échantillon d’hommes de la normalité la plus banale –notre condition actuelle- vers une nouvelle forme de surhomme, l’homme du New Age. Locke joue le rôle d’intermédiaire dans ce passage, dans la vrai vie, on reconnaît en lui beaucoup de points communs avec Maitreya, l’Antéchrist. Evidemment, dans la série Locke arbore l’image du Christ, de même que Maitreya.

Dernier point, il est intéressant de voir que Charles Wildmore, le milliardaire, symbolisant les élites oeuvrant en coulisse mais qui sont les véritables décideurs, est au courant de tous les secrets de l’île, et a des contacts secrets avec Jacob et Benjamin Linus (le chef des autres). De même dans la réalité, les élites de notre société ont des contacts secrets avec ce qu’ils appellent les frères ainés de sagesse, alias la grande fraternité Blanche, alias les extraterrestres, alias les jinns, alias les esprits maléfique, menteurs et versatiles. Maitreya, les « extraterrestres » et nos élites sont tous complices et au service d’un même but, nous égarer, couper notre connexion avec Dieu.

Le Président US, Barack Obama, a reporté le traditionnel discours de l’Etat de l’Union soi-disant pour ne pas être en concurrence avec le premier épisode la saison 6 de Lost. Ok pour ne pas entrer en concurrence avec Lost, mais entre Lost et le discours de l’Union du Président US, il aurait été plus normal de déplacer Lost que le discours du Président. Cela montre juste la réelle priorité des choses, le message véhiculé par Lost est plus important pour l’établissement du Nouvel Ordre Mondial que le discours que peut prononcer un président US, ce qui est ni plus ni moins que la réalité, il est donc normal que ce soit Obama qui reporte son discours.

Heroes




Le message caché derrière la série Heroes est beaucoup plus voyant que celui de Lost, même s’il s’agit de nous vendre le même produit (Nouvel Ordre Mondial + New Age + Maitreya).

Heroes raconte l’histoire de gens « normaux » qui découvrent un jour qu’ils possèdent en eux des pouvoirs psychiques qu’ils n’imaginaient pas détenir comme : voler, imposer sa volonté à quelqu’un d’autre par la pensée, se régénérer, voyager dans l’espace-temps,….
Ils se sentent alors investi de la mission de sauver le monde, de jouer le rôle de super héros, de surhommes, et d’aider l’humanité. On découvre au fur et à mesure des saisons que ces pouvoirs peuvent être assimilés par la science. Bien que les héros de Heroes semblent posséder ces pouvoirs de façon innée, le Dr. Suresh a réussi à comprendre les mécanismes de leurs pouvoirs et est devenu capable grâce à la technologie et à la science d’inoculer de nouveaux pouvoirs à des personnes normales. La série Heroes oppose sans cesse le banal et l’ennui de nos vies de personnes normales, en comparaison avec la vie palpitante, riche et extraordinaire de cette nouvelle race d’homme. Cela reprend le principe d’évolution du Darwinisme, les super héros de Heroes sont l’évolution de l’homme d’aujourd’hui. Le darwinisme est loin d’être un concept innocent, il a pour principale caractéristique d’occulter toute existence de Dieu.

Pour une personne normale, assise dans son canapé, regardant Heroes sans aucun préjugé, on se prend à rêver à devenir comme eux et à sortir du quotidien sans intérêt de la vie de la plupart des gens. Si tel est votre réaction, c’est exactement ce que les commanditaires de Heroes voulaient susciter en vous. Après nous avoir supprimé toute forme de spiritualité depuis des décennies, sachant très bien que l’homme sans le spirituel est condamné à un processus de mort lente qui le conduit à la folie, les instigateurs du Nouvel Ordre Mondial ont introduit leur forme à eux de spiritualité New Age. La première phase (destruction de la religion) était nécessaire pour nous fabriquer une nouvelle spiritualité de toute pièce, ceci fait parti des bases de la programmation mentale de masse. Comment parler de spiritualité tout en niant l’existence de Dieu ? Dans ce cas, la spiritualité s’assimile à une illusion de l’esprit, car tout ce qui n’est pas vrai est illusion. Faire croire que Dieu n’existe pas est donc bel et bien une illusion.

Le scénario de Heroes est aisément comparable à la doctrine New Age :

Les héros de Heroes (Peter, Nathan, Sylar, Claire, Suresh, …) symbolisent les hommes du Nouveau Monde, l’égal des frères aînés de sagesse (qui sont des êtres d’autres planètes censés être beaucoup plus évolués que nous) en termes d’évolution et de pouvoirs Les personnages n’ayant pas de pouvoir (cad tout le reste des habitants de la Terre) représentent nos populations actuelles, il n’y a même pas à faire de parabole, le message véhiculé par Heroes est presque mis en clair. Suresh est le lien entre l’Homme de l’Ancien Age et l’Homme du Nouvel Age, car sa science lui a permis d’avoir la capacité de donner des pouvoirs à ceux qui n’en ont pas, cela ne lui donne pas pour autant un rôle de messie ou de leader, mais un rôle d’interface.

Maitreya se présente comme celui qui par sa science permettra à l’humanité d’atteindre le même degré d’avancement et d’évolution de ce qu’ils appellent les Frères aînés de Sagesse, les Interstellars, les extraterrestres… Il insiste bien pour dire qu’il n’est ni un messie ni notre maître, car nous sommes tous nos propres Dieu. Les 2 messages de Maitreya et de Heroes sont identiques.

Autre point flagrant, la musique New Age à répétition de Heroes, le fait que la série n’évoque jamais Dieu si ce n’est pour le blasphémer.

Récemment, Maitreya aurait donné sa première grande interview sous le nom de Raj Patel, il faudra attendre la proclamation officielle à toute l’humanité de Maitreya pour être définitivement sûr que ces 2 personnages sont une seule et même personne, mais il y a un détail troublant en rapport avec Heroes.

Le Dr. Suresh ressemble étrangement à Raj Patel et s’exprime de la même manière que lui, Mohinder Suresh aurait-il été casté à cause de sa ressemblance avec Raj Patel Maitreya ? A chacun d’en juger (voir aussi la dernière photo de l'article).

Suresh :

http://www.youtube.com/watch?v=z18Fpo7cBDE

Raj Patel :

http://www.youtube.com/watch?v=6P03nNeYiJo


"V"




«V » est la dernière série en date et porte le message le plus explicite.
Les extraterrestres arrivent sur Terre et semblent nous ressembler en tout point à la différence près qu’ils arborent de magnifique corps parfaits et qu’ils disposent d’une technologie hors du commun comparée à la notre. La leader des V est tout de suite reçue par tous les leaders du monde qui semblent ne lui opposer aucune résistance. La nouvelle passionne les gens et change le visage du monde à jamais. Une grande majorité de gens sont tombés sous le charme de tout ce déballage extraordinaire qui ne tolère aucun trait d’imperfection. La leader des V communique avec les humains au début à travers la TV et par des projections géantes dans le ciel, mais dans le dernier épisode diffusé, elle se sert d’un nouveau moyen télépathique de communication qui met tout le monde en extase totale, une sensation de bien être total, mais également une acceptation totale des V… La série s’est étrangement arrêtée à l’épisode 4 sans fournir d’explication. Certains penseront qu’ils voulaient tester le succès de la série avant de produire d’autres épisodes, mais la série V est un remake de l’ancienne séries les « Visiteurs » qui a eu un très grand succès, donc à priori les commanditaires de V savaient que la série aurait du succès et elle a bel est bien obtenu la ferveur attendu, cela ne les pas empêché pour autant de stopper la diffusion pour une période inconnu en nous laissant sur une étrange fin (communication télépathique de la chef des V qui met tout le monde dans un état second). Ils doivent respecter un certain timing, voila pourquoi la série a été provisoirement interrompu et en aucun cas annulée.

Le message de V est en ne peut plus explicite, on reconnaît sans mal dans son scénario le plan futur de Maitreya tel que l’a détaillé son porte parole, Benjamin Creme :

Les Fréres Aînés de Sagesses viendront avec des flottes d’ovnis et de vaisseaux mère, ils reconnaîtront en Maitreya leur chef, l’élu, et Maitreya unifiera l’humanité avec ces êtres évolués pour nous conduire vers un monde sans comparaison avec le monde actuel en terme de prouesses technologiques et capacités psychiques. On comprend mieux pourquoi ils ont coupé momentanément la série à cet épisode précis, ils attendent sans doute que Maitreya se manifeste réellement sur Terre et entrer dans un sorte de contact télépathique avec l’ensemble des habitants de la terre.

Conclusion


Ce qui est intéressant en mettant côte à côte Lost, Heroes et V, est qu’il porte le même message mais dit de manière différente et se focalisant sur un aspect différent du Nouvel Ordre Mondiale, du New Age et de Maitreya. On remarque que la clarté du message devient de plus en plus explicite au fur et a mesure que l’on s’approche de l’annonce officielle de Maitreya (censée être pour bientôt).

Je pense qu’il est difficile de nier que le message porté par toutes les séries que je viens de citer n’ont aucun rapport avec la réalité, bien au contraire, plus on creuse la chose et plus on se rend compte que ces séries nous conditionnent à accepter leur plan futur : Nouvel Ordre Mondial, New Age, Maitreya.

Cela nous amène à nous poser la question suivante:

Si vraiment les élites de notre monde voulaient notre bien, pourquoi sont-ils obligés de nous conditionner pendant des décennies, nous glisser des messages cachés, des messages subliminaux, pour nous amener à accepter ce qu’ils nous présentent comme étant une bonne chose (N.O.M., New Age, Maitreya) pour nous ???

Dans la société de l’Antéchrist, la réalité n’est qu’illusion et mensonge alors que la fiction est la véritable réalité de la société.

Je pense évidemment qu'il existe d'autres interprétations, et d'autres détails qui auraient valus d'être développés. Il existe certes autant d'interprétations possible qu'il n'y a d'humain sur Terre, mais une chose est sûre, les commanditaires de ses séries, eux, avaient bien un unique message à nous communiquer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dailymotion.com/a2zeiss
 

Le message caché des grandes séries Américaines (24H Chrono, Lost, Heroes, Desperate Housewives, Dexter, V, les Experts ETC)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un message des maîtres SVP................OK
» Une carte des séries américaines
» Les séries américaines comme objet d'étude universitaire
» Mann et Whitney sur très grandes séries
» ONCT (On nous cache Tout) dans la série américaine FRINGE ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: -